Confection française ou commerce équitable ?

La mode éthique se développe en France et nous en sommes ravis ! A la création d’une nouvelle marque la question se pose : où faire fabriquer les vêtements ? Le site ecoloinfo a récemment ouvert le débat en demandant leur avis aux internautes. Céline, créatrice de la marque Minizabi a pris la parole pour justifier le choix, parfois difficile, de la fabrication française de nos vêtements. Voici son témoignage :

Avec la marque Minizabi, nous avons fait le choix dès le départ d’une fabrication 100% française ! Autant dire que mon opinion sur le sujet va plutôt pencher en faveur d’une fabrication française. Pourquoi? C’est assez simple: lorsque j’ai rendu visite aux quelques ateliers de confection qui ont eu les reins assez solides pour résister aux vagues de délocalisation, je me suis aperçu de plusieurs choses : les hommes et femmes qui font vivre ‘ou parfois survivre ‘ ces ateliers sont des personnes de coeur, de conviction et qui ont un courage immense ! Arriver à faire vivre un atelier en France est aujourd’hui un pari et des efforts quotidiens immenses et cela impose le respect! Et derrrière cela, vous rencontrez des femmes (surtout!) dont le métier depuis toujours est la confection ( et qui de fait ne connaissent que ce métier ) et qui ont un savoir faire énorme ! En trois ans, j’ai assisté à le lente fermeture de quelqu’un de ces ateliers et cela me fend le coeur: savoir faire qui se perd, chomage à long terme pour les salariés, situations personnelles parfois compliquées ! Voilà pourquoi Minizabi fabrique en France, voilà pourquoi je regarde les étiquettes de vêtements que j’achète ! Juste un mot sur le commerce équitable, sujet qui me passionne par ailleurs, soutenir des économies traditionnelles me semble bien évidement très important, même vital, et si le commerce équitable peut aider à atteindre cet objectif, je trouve cela formidable. A titre personnel, il me manque une dimension important dans le commerce équitable que je peux résumer en un terme : transparence. Qu’est ce qui m’empêche en tant que fabricant de travailler avec un atelier dans tel ou tel pays et de revendiquer une fabrication en ‘commerce équitable’.. Pas grand chose me semble t il? Quels sont les labels ( max havellar bien sur mais peu de fabricant travaillent avec eux me semblent ils)? Circuits labellisés ? Quels sont les cahiers des charges? Comment leur application est elle contrôlée? Des ateliers ne ‘surfent’ ils pas sur la vague du commerce équitable tout en donnant conscience à tout le monde : aux marques, aux acheteurs? je ne sais pas , je pose la question mais parfois je doute !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-il important pour vous que nos vêtements soient fabriqués en France ? Qu’est-ce qui vous importe le plus : la sauvegarde d’emplois, l’aspect écologique ou la qualité du travail ? Donnez-nous votre avis, il est très important pour nous !

  2 comments for “Confection française ou commerce équitable ?

  1. Nadège
    10 octobre 2011 at 16 h 01 min

    C’est un vaste débat ! Pour ma part, je fais attention d’où viennent les vêtements que j’achète mais l’offre est trop limitée pour s’habiller 100% éthique en made in France ou en commerce équitable. Je privilégie donc l’occasion pour mes habits. Mais pour les cadeaux de naissance, je les prends chez vous car je suis fière de soutenir le travail français et le coton bio (et j’adore ce que vous faites !) Bonne continuation, Nadège.

  2. Laetitia
    3 février 2012 at 19 h 53 min

    Moi aussi je regarde toujours où sont fait les vêtements que j’achète.C’est pourquoi j’ai choisis votre site pour faire mes nouveaux achats.Sinon on se repasse les vêtements qu’on n’a plus l’utilité pr nos enfants dans ma famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *